Origine Juif sépharade - Nord-africain - principaux pays
L'origine ethnique Juif sépharade - Nord-africain est répandue dans les pays suivants, selon toutes les données des utilisateurs de MyHeritage ADN.
Sélectionner une autre origine ethnique
Les pourcentages représentent la partie des utilisateurs de MyHeritage ADN dont l'origine ethnique est Juif sépharade - Nord-africain dans ce pays.
Afficher tous les pays
Origine Juif sépharade - Nord-africain
Les Juifs séfarades d'Afrique du Nord font partie de la vaste population juive « Mizrahim », et comprennent la population connue plus généralement sous le nom de «Juifs maghrébins », reconnaissant l’histoire « occidentale » de leur héritage, du Maroc, d'Algérie, de Libye et de Tunisie. Les Juifs se sont d’abord dirigés vers l'Afrique du Nord soit comme marchands pour l'ancien royaume israélien, soit pendant le bouleversement qui a suivi la destruction du Temple du Roi Salomon par les Babyloniens en 586 avant notre ère. Ils se sont installés parmi les Berbères, et leurs descendants sont les « Juifs marocains » d'aujourd'hui. Les juifs se sont installés en Algérie dès la fin de la période romaine et l’afflux d'immigrants a suivi la persécution wisigothique en Europe. Les Juifs de Libye et de Tunisie sont arrivés plusieurs siècles plus tôt que les Algériens, au IIIe siècle avant notre ère, sous la domination grecque. Plus d'un millier d'années après l'arrivée des Juifs en Afrique du Nord, l'Inquisition espagnole (et l'expulsion des Juifs) en 1492 a lancé une deuxième migration massive de la péninsule ibérique vers l'Afrique du Nord. Avec la création de l'État d'Israël en 1948, la grande majorité des Juifs d'Afrique du Nord ont migré vers Israël jusque dans les années 1970, au cours d’une série d'exodes à petite et grande échelle des terres arabes. Une grande partie des Juifs d'Afrique du Nord ont déménagé en France et, en dehors d'une communauté forte de quelques milliers de personnes au Maroc, très peu de Juifs demeurent en Afrique du Nord.