Origine Breton, irlandais, écossais et gallois - principaux pays
L'origine ethnique Breton, irlandais, écossais et gallois est répandue dans les pays suivants, selon toutes les données des utilisateurs de MyHeritage ADN.
Sélectionner une autre origine ethnique
Les pourcentages représentent la partie des utilisateurs de MyHeritage ADN dont l'origine ethnique est Breton, irlandais, écossais et gallois dans ce pays.
Afficher tous les pays
Origine Breton, irlandais, écossais et gallois
La région occidentale des îles britanniques et irlandaises est peuplée de peuples descendants des six nations celtiques réparties en deux groupes ethnolinguistiques : les Bretons, qui ont été déplacés par les Anglo-Saxons et se sont installés dans ce qui constitue aujourd'hui le Pays de Galles, les Cornouailles et la Bretagne ; et les Gaëls qui ont constitué la culture dominante de l'Irlande et qui se sont ensuite étendus à l'Écosse et à l'île de Man. Chacune de ces cultures a toujours parlé une variante de son dialecte celtique d'origine. Les Irlandais tirent leur nom du terme gaélique qui désignent leur territoire, Éire. Ils sont les héritiers d'une riche tradition orale de poésie, de musique, de contes, de danse et de mythologie. Les Écossais, bien que descendants des mêmes racines, ont développé leur propre culture, ainsi que leur propre dialecte, mélange de gaélique et d'écossais. Ils tirent leur nom du latin « Scoti », terme qui désigne tous les Gaëls. Leurs voisins bretons, les Gallois, étaient appelés « walhaz », ce qui signifie « étranger » en germanique ; leur ethnie et leur langue sont donc dérivés de ce terme. Au Moyen-Âge, les Anglo-Normands ont conquis la région. Ensuite, la colonisation anglaise des XVIème et XVIIème siècles a remodelé son caractère ethnique et linguistique, en introduisant la langue anglaise, désormais omniprésente dans les îles britanniques et irlandaises. Les Irlandais, les Écossais et les Gallois demeurent très fiers de leur langue, de leurs histoires, de leurs traditions et des autres richesses culturelles qui sont les leurs.