Origine Irlandais, Ecossais, et Gallois - principaux pays
L'origine ethnique Irlandais, Ecossais, et Gallois est répandue dans les pays suivants, selon toutes les données des utilisateurs de MyHeritage ADN.
Sélectionner une autre origine ethnique
Commandez le kit MyHeritage ADN
Dévoilez vos origines ethniques et trouvez de nouveaux parents avec notre test ADN.
Les pourcentages représentent la partie des utilisateurs de MyHeritage ADN dont l'origine ethnique est Irlandais, Ecossais, et Gallois dans ce pays.
Afficher tous les pays
Origine Irlandais, Ecossais, et Gallois
La région occidentale des îles britanniques est peuplée par des peuples issus des six nations celtes, dont trois se sont installés en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles (les trois autres en Bretagne, en Cornouailles et sur l'île de Man). Chacun de ces trois pays parlait une variante du dialecte celte d'origine. Les Irlandais, les premiers à s'installer en Irlande il y a environ 9 000 ans, partagent le patrimoine, la culture et la langue (gaélique). Ils étaient organisés en clans ou groupes familiaux. Les écossais sont également connus pour leurs clans, mais depuis le Moyen Âge, ils formaient une nation composée des Pictes, des Gaëls et de Britanniques. C’est pourquoi la population du nord parle un dialecte dérivé du gaélique, alors que ceux du sud parlent ce que l’on peut appeler l’écossais. Leurs voisins, les Gallois, sont appelés ainsi en raison de leur période germanique où ils se sont vu attribué le terme de « walhaz » qui signifie « étranger » - la langue du Pays de Galles est appelée le gallois. La région a été conquise par les anglo-normands au Moyen Âge, et la colonisation anglaise au XVIe- XVIIe siècle a changé la composition ethnique des îles britanniques, en introduisant l'anglais. Malgré l'unification de ces pays dans le cadre du Royaume-Uni, aujourd’hui les habitants de chaque région sont très fiers de leurs appartenances ethniques indépendantes et des cultures qui les accompagnent ; des groupes familiaux divisés en clans aux boissons alcoolisées respectives (le pays de Galles a une cuisine plutôt anglaise). Le rassemblement de plusieurs ethnies dans un si petit espace a facilité les découvertes généalogiques intéressantes ainsi que les liens mystérieux à démêler ; et malgré tous les héritages différents, presque tout le monde parle désormais l’anglais.